2019_10_

La Bike Marathon Classics retrouve des couleurs!

Après deux ans d’interuption due au corona, les organisateurs de la Bike Marathon Classics remettent les gaz en 2022. Grâce à l’intégration du Raid Evolenard – FMV qui aura lieu le 19 juin, la série dispose à nouveau de six courses. Le coup d’envoi sera donné le 4 juin lors de l’Ortler Bike Marathon, qui se déroulera pour la première fois à Graun, au bord du lac de Resia, dans le Tyrol du Sud. Viendra ensuite le Raid Evolenard – FMV à Evoléne. Le BerGiBike du 3 juillet fait également office de championnat suisse de marathon à vélo. L’Eiger Bike Challenge du 13 août à Grindelwald se déroulera à nouveau le samedi, comme l’année dernière. L’O-Tour Bike Challenge du 10 septembre à Alpnach fait à nouveau partie de la coupe du monde de marathons de l’Union cycliste internationale (UCI) et fête cette année son 20e anniversaire. Les participants bénéficient d’une réduction de 20 francs sur les frais d’inscription. La finale aura lieu comme d’habitude dans le cadre de l’Iron Bike Race, le 25 septembre à Einsiedeln, mais cette fois sur un tout nouveau parcours. Tous les détails sur bikeclassics.ch

Les courses en un clin d’oeil :

Etape #1 Ortler Bike-Marathon, samedi 4 juin 2022, Graun am Reschensee/Haut-Adige

Avec la 6ème édition de l’Ortler Bike Marathon 2022, le site de départ et d’arrivée déménage de Glurns à Graun dans le Vinschgau. A Graun, juste devant le clocher historique de l’église dans le lac de Resia, une nouvelle aire de départ et d’arrivée fantastique sera créée pour l’Ortler Bike Marathon! Réjouissez-vous avec nous d’une nouvelle aventure, de parcours à couper le souffle et d’un super week-end de course dans le Haut-Vinschgau!

Etape #2 Raid Evolénard, dimanche 19 juin 2022, Evolène

Après avoir organisé les championnats suisses en 2015 et 2016, et les championnats d’Europe en 2021, le Raid Evolénard FMV revient  en 2022 avec une course qui va faire plus que jamais la part belle à tous nos coureurs populaires. Avec des parcours de 24km de 35km et  de 62km tracés dans le cadre magnifique du Val d’Hérens, les amateurs de VTT de tout niveau trouveront sans aucun doute leur bonheur !

Etape #3 BerGiBike, dimanche 3 juillet 2022, Bulle

Le Groupe E Celsius BerGiBike est le seul test dans les classiques, qui ne fait pas un tour, mais relie deux villes. est commencé dans la pittoresque vieille ville de Fribourg. Lorsque vous conduisez sur le près de 1800 mètres la Berra est une vue fantastique sur la région de la Gruyère a ouvert. il est hors de la ligne d’arrivée à Bulle sur Gibloux.

Etape #4 Eiger Bike Challenge, samedi 13 août 2022, Grindelwald

Avec ses 1500 participants, l’Eiger Bike Challenge fait partie des cinq plus grandes manifestations de VTT en Suisse et a lieu chaque année à la mi-août. Le défi consiste en un parcours de 88 km avec 3900 mètres de dénivelé ou un parcours de 55 km avec 2500 mètres de dénivelé dans la vallée de Grindelwald, au pied de l’Eiger et du Wetterhorn.

Etape #5 O-tour, samedi 10 septembre 2022, Alpnach

Avec un peloton de près de 1’000 participants, l’o-tour compte aujourd’hui parmi les plus grands événements sportifs de Suisse centrale.

Avec ses différentes catégories, l’o-tour offre le plaisir du VTT à tout le monde. Les parcours traversent un ou deux côtés de la vallée d’Obwald dans un paysage unique et époustouflant, avec les encouragements des spectateurs tout au long du parcours.

O-Tour Bike-Marathon, am Sonntag, 9. September 2018 in Alpnach. Foto Martin Platter

Etape #6 Iron Bike Race, dimanche 25 septembre 2022, Einsiedeln

Des descentes rapides, de l’action brûlante et des sauts cools !

La légendaire IRON BIKE RACE d’Einsiedeln sera de retour fin septembre avec un nouveau parcours et bien plus encore ! Comme chaque année l’Ironbike consituera la finale de la série, et la participation à cette étape est obligatoire pour figurer au classement final.

Urs-Huber-Sieg2

Urs Huber au départ du Raid Evolénard – FMV pour dépasser Alex Moos au palmarès

Le 19 juin prochain Urs Huber sera au départ du Raid Evolénard – FMV pour la 7ème fois, et tentera d’accrocher une quatrième victoire, ce qui lui permettrait de dépasser au palmarès l’ancien champion valaisan Alex Moos. Un beau défi attendra le coureur de Mettmenstetten, qui tentera à nouveau le doublé Hero Dolomites/Raid Evolénard – FMV. Le spécialiste suisse du VTT marathon vient de prolonger son contrat avec le Team Bulls jusqu’à fin 2025, et prévoit de mettre un terme à sa carrière sur le Grand Raid BCVs, sa course fétiche lors des championnats du monde 2025!

Tu as couru pour la dernière fois il y a un mois au Cape Epic avec Simon Schneller, où vous avez eu de bons jours, comme lors de la cinquième étape terminée au pied du podium, et quelques étapes plus difficiles. Comment s’est déroulée cette course pour toi?

Je me sentais très bien au Cape Epic et je suis devenu encore plus fort chaque jour. Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits de la cinquième place finale, même si un autre podium d’étape ou même une victoire aurait rendu la chose encore plus belle. Je suis également très heureux d’être sorti du Cape Epic en bonne santé et pas complètement épuisé, et de pouvoir maintenant attaquer la suite de la saison.

Quel a été ton programme depuis ton retour d’Afrique du Sud et comment te sens-tu à quelques jours de ta prochaine course à Riva del Garda ?

Comme toujours après le Cape Epic, je me suis accordé une petite pause. Cette année, c’était une semaine où je me suis très peu entraîné et de manière décontractée. Je me sentais déjà prêt après quelques jours, mais pour la suite de la saison, il était important de respecter une semaine. Ensuite, j’ai repris l’entraînement à fond et j’ai encore passé dix jours à faire beaucoup de volume. Avec un critérium sur route (GP Osterhas) samedi dernier, j’ai intensifié pour la première fois le rythme de l’entraînement et je vais maintenant intégrer des périodes plus intensives dans l’entraînement jusqu’au marathon de Riva del Garda. Je me sens actuellement bien et sur la bonne voie pour le début de la saison en Europe.

Cette année, tu ne participeras pas à toutes les courses de la Swiss Classics et de l’Alpine Cup, deux séries dans lesquelles tu as eu beaucoup de succès ces dernières années. Quelle a été la raison de cette décision et quelles sont tes priorités pour 2022 ?

Cette année, il a été très difficile pour moi de planifier la saison. Mais après deux années difficiles avec la pandémie, je ne veux surtout pas me plaindre d’un trop grand nombre de courses. Finalement, c’est un équilibre entre l’intérêt des sponsors, mes souhaits et l’attractivité des courses qui a fait pencher la balance en faveur de mon calendrier. Mais il est vrai qu’il m’est très difficile de ne pas pouvoir participer à certaines courses. J’aurais notamment adoré participer à la MB Race avec ses 7000 mètres de dénivelé, mais elle entre en conflit avec le championnat suisse.

Au contraire, tu seras au départ du Raid Evolénard pour la 7ème année consécutive. Qu’est-ce qui te motive à prendre le départ à Evolène, d’autant plus que tu participeras à nouveau au Hero Dolomites la veille ?

Je participe au Raid Evolénard chaque fois que c’est possible. Le parcours attractif, les caractéristiques de la course et toute l’organisation me font toujours revenir à Evolène. La combinaison avec le Hero Dolomites le rend unique !

Si je ne me trompe pas, tu as signé il y a quelques années un contrat avec le Team Bulls jusqu’en 2022. Sais-tu déjà quelle sera ta situation l’année prochaine ?

Mon contrat avec Bulls arrivait à échéance fin 2021 et je suis très heureux et privilégié de l’avoir prolongé. Je tiens à remercier mon équipe et tous les sponsors pour leurs années de fidélité et de confiance.

En 2025, les BCV Grand Raid organiseront les championnats du monde. Cela t’incite-t-il à rester au sommet encore quelques années ?

Mon contrat avec Bulls court jusqu’en 2025 et les championnats du monde du Grand Raid BCVS seront ma dernière course. C’est comme un rêve de pouvoir terminer ma carrière avec le championnat du monde dans ma course préférée et je suis sûr que ce sera un jour très spécial.

Merci et bonne chance pour ta saison!

IMG-20220418-WA0007

Stefanie Zahno a lancé sa saison lors du 4 Islands, une course par étape de l’Epic Series en Croatie

La coureuse haut-valaisanne qui court sous les couleurs du Raid Evolénard / Chalet Sepp a débuté sa saison 2022 en compagnie de Marinette Martin en prenant part au 4 Islands, une course de 5 étapes, sur 262km et 5720 m de dénivelé. A quelques jours du départ, le Raid Evolénard – FMV est allé à sa rencontre pour en savoir un peu plus :

Au moment de lancer ta saison, comment est-ce que tu te sens et comment s’est déroulé ta préparation ?

Cette année, j’ai beaucoup travaillé l’endurance en hiver. Fin février, j’ai eu une infection corona. Actuellement, je me réjouis beaucoup de la saison à venir, mais je ne peux pas vraiment évaluer ma forme avant la première course.

Tu vas participer cette semaine au 4Island. Est-ce que tu peux nous présenter cette course en quelques mots ?

Le 4Islands est une course par étape qui fait partie de la coupe du monde et qui se déroule sur 4 îles croates différentes. Cette course est connue pour son parcours rocailleux et particulièrement fun. La particularité de cette course est donc de rouler chaque jour sur une île différente.

SIl y a de plus en plus de courses par étape qui sont apparues sur le circuit ces dernières années. Qu’est-ce qui t’a décidé à sélectionner celle-ci ?

Je suis convaincue que cette course sera pour moi une expérience précieuse et un bon entraînement, d’autant plus que c’est assez tôt dans la saison et que je vais profiter de l’ambiance de la course au bord de la mer et sur les îles.

Tu vas te lancer dans cette aventure en compagnie de Marinette Martin. Est-ce que tu peux nous en dire plus sur ta nouvelle partenaire et comment est-ce que vous vous êtes décidées à courir ensemble ?

Marinette est une cycliste  et une mère de 3 enfants du pays d’en Haut. Elle a déjà pas mal d’expériences sur les courses à etapes et représente donc une partenaire idéale pour moi. Je lui avait demandé pour faire la course ensemble, et on s’est rencontré pour la première fois il y a seulement une semaine, donc ça reste une nouvelle expérience pour nous deux.

Tu as remporté récemment le prix sportif de la Banque Cantonale Valaisanne. Qu’est-ce que ce prix représente pour toi ?

C’est un grand honneur pour moi de remporter ce prix. Mes performances sont ainsi reconnues et récompensées. Je suis très reconnaissante pour ce prix !

L’année dernière tu avais fait une belle saison, avec notamment la victoire sur le Grand Raid BCVs depuis Hérémence. Quel vont être tes objectifs cette saison ?

L’objectif de cette saison est de reprendre là où je me suis arrêté l’année dernière et de continuer à m’améliorer. Je vais continuer à participer à des courses nationales et à quelques courses internationales, en me concentrant sur des courses individuelles. En Valais, je vais m’attaqué bien sûr à nouveau au Raid Evolénard-FMV et après avoir remporté le Grand Raid BCVs depuis Evolène et Hérémence, je vais cette fois m’attaquer au parcours Nendaz-Grimentz!

Merci et bonne chance pour ta saison!

bixs_bprt_team-2022-1920x1124-1

BIXS Performance racing team, une nouvelle équipe VTT déjà focalisée sur les championnats du monde en Valais

« Mission 2025 », le slogan affiché sur les maillots des coureurs du Bixs performance racing team ne laisse peu de place au doute. La nouvelle équipe suisse allemande a des objectifs clairs, décrocher des médailles dans les catégories reines en 2025 lors des championnats du monde en Valais. A sa tête on retrouve le jeune retraité Lukas Flückiger, secondé par un habitué du Raid Evolénard Andreas Moser. Et parmi les coureurs, on retrouve Steffi Haeberlin, qui avait terminé vice-championne d’Europe l’année dernière à Evolène. Le Raid Evolénard est allé à leur rencontre pour en savoir un peu plus…

Andreas, peux-tu nous expliquer comment ce projet est né et comment tu t’es lancé dans cette aventure ?

Andreas Moser : Lukas Flückiger, un ami de longue date, a lancé ce projet avec les initiateurs du Hostettler Group/Intercycle. Il est le manager de l’équipe. Comme il tient un magasin de vélos avec sa femme Fabienne et qu’il ne peut pas faire tout le travail pour l’équipe tout seul, il m’a demandé de l’aider. Pour moi c’était une manifique opportunité que je ne pouvais pas refuser. Je suis assistant manager et j’assiste Lukas dans le management. Quel que soit le travail à effectuer, j’aiderai et soutiendrai l’équipe dans tous les domaines nécessaires.

Andreas Moser, il y a quelques années sur le parcours du Raid Evolénard Foto Martin Platter

Au Raid Evolénard, nous connaissons bien Steffi Haeberlin, car elle a été vice-championne d’Europe à Evolène l’année dernière. Peux-tu nous présenter brièvement les différents membres de l’équipe ?

Andreas Moser : Joel Roth est le champion d’Europe U23 en titre en cross country.
Marcel Guerrini a remporté de nombreuses médailles dans la catégorie U23. Après des blessures, il a pu retrouver l’élite mondiale l’année dernière et décrocher une médaille chez les élites lors des championnats suisses.
Noelle Burri est la plus jeune de l’équipe et fait encore partie des moins de 23 ans. L’année dernière, elle s’est classée 5e lors de ses premiers championnats du monde U23. Elle a un très grand potentiel pour l’avenir.
Tu connais Steffi Häberlin. A partir de cette saison, elle se concentrera sur le cross-country.

Un nouveau job pour Andreas Moser

Steffi, est-ce que tu peux nous dire ce que représente pour toi le passage du team Thömus au Team Bixs Performance racing team?

Steffi Haeberlin: J’ai pu vivre ma première saison de VTT avec l’équipe Thömus Young Star et faire mes premières expériences. J’en suis très reconnaissante et je me réjouis de retrouver l’équipe sur le circuit. Lorsque j’ai eu la possibilité de rejoindre le Bixs Performance Race Team, j’ai tout de suite été enthousiaste. L’équipe a été créée cette année, mais elle est déjà professionnelle grâce au savoir-faire de Lukas Flückiger. Pour moi, c’est une chance énorme de vivre ma passion dans un environnement familial et de continuer à me développer sur le vélo.

Steffi, vice-championne d’Europe de XCM à Evolène

Comment est-ce que tu vas répartir ta saison entre le XCO et le XCM où tu as déjà réalisé de magnifiques performances par le passé?

Steffi Haeberlin: Comme j’étudie la médecine à côté du sport, j’ai dû mettre l’accent sur le sport. J’ai donc décidé de miser davantage sur le cross-country cette saison, car cela me permet d’améliorer ma technique de conduite. Si le calendrier des courses le permet, je saisirai certainement l’occasion de participer à l’un ou l’autre marathon.

En route pour de nouvelles médailles en Valais en 2025

Quels vont être tes objectifs pour cette saison, mais aussi à plus long terme, pour ta « mission 2025 »?

Steffi Haeberlin: Mon objectif cette saison est d’entrer dans le top 40 en cross-country, d’acquérir de l’expérience et de créer ainsi une base solide pour la Mission 25. En effet, en 2025, les championnats du monde de VTT auront lieu dans le canton du Valais et pour la première fois dans l’histoire du VTT, toutes les disciplines se dérouleront dans une seule région.

Raidevolenard-logo-83-1620x1080_2

Le Raid Evolénard – FMV dans la cour des grands

Le Raid Evolénard s’associe aux Forces Motrices Valaisannes (FMV) pour devenir « Le Raid Evolénard – FMV ». Dans le même temps, la manifestation, hôte des championnats d’Europe VTT marathon l’an dernier, intègre la Bike Classics, véritable coupe suisse de la discipline. La prochaine édition, qui se tiendra le 19 juin 2022, s’annonce donc sous les meilleurs auspices.

Une année après avoir accueilli les championnats d’Europe VTT marathon, les organisateurs du Raid Evolénard comptent bien continuer à proposer une manifestation ambitieuse et attractive pour tous les amateurs de VTT, du populaire à l’élite. Avec la promotion de FMV au rang de sponsor titre, les organisateurs ont trouvé le partenaire idéal pour regarder l’avenir avec sérénité et faire entrer la manifestation dans la cour des grands.  

« FMV est un partenaire avec lequel le Raid Evolénard travaille depuis de nombreuses années et qui partage nos valeurs au niveau de la protection de l’environnement et du développement durable. Ce partenariat nous permet d’assurer la pérennité de la manifestation à moyen terme et de continuer à travailler à son développement », explique Stéphane Chevrier, nouveau co-président du Raid Evolénard – FMV.

Jérôme Bonvin, responsable du sponsoring chez FMV abonde dans ce sens : «Lorsque nous sommes alignés sur les valeurs, nous sommes prêts à nous engager sur la durée. Le Raid Evolénard que nous soutenons depuis 10 ans est à ce titre exemplaire. Nous avons été séduits par la volonté des organisateurs de faire grandir cet event, non seulement au niveau sportif, mais également de le mettre au service du développement de toute une région et de la promotion de la mobilité douce, notamment une pratique du vélo électrique respectueuse de la nature.  Le contexte du val d’Hérens, région emblématique de la force hydraulique que nous soutenons à court, moyen et long terme, s’y prête particulièrement bien».

Deuxième étape de la Bike Marathon Classics

L’entrée dans le circuit de la Bike Marathon Classics, la série VTT marathon de référence en Suisse va permettre au Raid Evolénard – FMV de se profiler plus clairement en Suisse Allemande, d’où provient la majorité des participants à la série. Ceci permettra également d’attirer les meilleurs spécialistes VTT marathon suisse et de continuer à mettre en valeur la distance reine de la manifestation, à savoir le parcours de 62km. Les organisateurs ne vont pas négliger pour autant les amateurs de distances inférieures, puisque la course va continuer à faire partie de la Garmin Bike Cup.

Les vrais populaires trouveront quant à eux leur compte sur le parcours Valdor de 24km, où l’aspect convivial l’emporte sur le côté compétitif. La nouveauté 2022, qui va ravir les sportifs à l’esprit d’équipe, est le relais par équipe de deux. Dans ce nouveau format de course, un premier coureur va effectuer la boucle de 35km, avant de passer le témoin à un co-équipier qui va s’élancer à l’assaut de la deuxième boucle, plus courte mais plus exigeante techniquement. Ceci d’autant plus qu’une nouvelle section en single dans la dernière descente, inaugurée lors des championnats d’Europe sera maintenue à l’avenir.

Des courses toujours gratuites pour les kids

Les enfants pourront se mesurer sur des parcours adaptés à leur niveau dans le cadre de la Raiffeisen Kids Cup. A l’exception des cadets, qui partent désormais depuis Evolène, tous les départs des enfants sont donnés à l’Hérens Arena aux Haudères, où se joue également l’arrivée de toutes les catégories. Comme toujours depuis 25 ans, les inscriptions pour les jeunes jusqu’à 16 ans seront gratuites, la promotion du sport auprès de la jeunesse étant un des objectifs prioritaires des organisateurs !

Les inscriptions en ligne sont ouvertes jusqu’au 15 juin. Les participants qui s’inscrivent avant le 30 mars bénéficient d’un rabais.

IMG_5305

Deux Olympiens au départ de l’Evolène Nordic Trophy

Erwan Kaeser a joué à l’invité surprise lors de l’Evolène Nordic Trophy. Le spécialiste de sprint, qui a raté de peu sa qualification pour les Jeux Olympique a survolé les débats sur le parcours de 27 km, sous les yeux de Steve Morabito, qui participait à sa première course de ski de fond. Sur le 14km, c’est Arnaud Gasser, membre de l’équipe suisse de ski alpinisme qui s’est imposé. 80 jeunes entre 3 et 16 ans ont participé à la 3ème manche du Net+ Nordix trophy, un record!

L’Evolène Nordic Trophy rassemblait ce dimanche plus de 150 participants pour une grande fête du nordique valaisan. Les organisateurs des Pionniers du Val d’Hérens avaient misé sur divers formats afin que chacun y trouve son compte. Du novice à l’élite en passant par les ambitieux et les jeunes athlètes, les différents parcours de 27, 14, 8 kilomètres et sprints magnifiquement préparés ont été très appréciés. Une catégorie en relais de 2 personnes était même proposée.

Sur la plus longue distance, l’athlète de coupe du monde vaudois Erwan Käser est venu se tester dans une période creuse de sa saison : « Je suis venu ici à Evolène parce que j’adore le parcours. J’ai souvent pris part à cette compétition par le passé et les souvenirs sont toujours positifs. D’un point de vue performance, j’ai essayé de me tester et d’accélérer sur certaines parties du parcours. Je me réjouis de retrouver la coupe du monde après les JO ».

Le podium est complété par Dimitri Bussard et Antoine Jean. A noter la 10ème place de l’ancien cycliste valaisan Steve Morabito qui avait pris part au JO de Rio en 2016 et qui se montrait admiratif de la performance du récent champion romand Käser qui avait de son côté été sélectionné pour les JO de PyeongChang en 2018. Arnaud Rapillard s’est montré un peu plus rapide en prenant la 7ème place de sa catégorie

Du côté des juniors, la course a été remportée par le jeune spécialiste de VTT Thibaud Contesse chez les homme alors que la vice-championne romande Sophie Rey s’est imposée chez les femmes

La relève progresse encore

Les enfants de… 3 à 16 ans s’affrontaient sur un parcours de sprint lors d’un prologue, d’une demi-finale et d’une finale. Ce concept très ludique a permis au net+ NordiX Trophy d’établir un nouveau record de participation.

Ils étaient 80 enfants valaisans à s’amuser sur les skis de fond. « Les clubs adorent le net+ NordiX Trophy et notre base de futurs fondeurs s’élargie d’année en année. Une compétition telle l’Evolène Nordic Trophy est une magnifique vitrine pour le nordique valaisan » : témoigne Fabian Bieri, chef nordique chez Ski Valais. La prochaine étape sera tout autant attractive car le tir y sera associé avec un biathlon organisé le 26 février à Champéry.

Tous les résultats sont disponibles sur le site de MSO

IMG_20210116_112929B

L’Evolène Nordic Trophy: la course de fond qui attire les cyclistes!

L’Evolène Nordic Trophy fait peau neuve cette année pour mieux répondre aux attentes des adeptes d’une discipline qui se démocratise, comme en témoigne la présence sur la liste d’inscription de plusieurs cyclistes, dont Steve Morabito, ancien coureur professionnel. Les jeunes auront droit à un format de course particulièrement attractif, un KO sprint en style classique qui comptera pour le Net+ Nordix Trophy

Des nombreuses nouveautés

Les coureurs auront cette année le choix entre des parcours de 8.5km, 14km et 27km, qui exploiteront au mieux l’intégralité du domaine nordique d’Evolène-Région. Les organisateurs, qui avaient longtemps continué à proposer des catégories classiques et skating, se sont résolus à fusionner les deux styles dans une seule catégorie libre. Les adeptes du classique continueront à avoir une trace à leur disposition sur l’intégralité du parcours, mais seront classés avec les skateurs. Pour la première fois cette année, les participant auront droit à deux ravitaillements, un premier à l’Hérens Arena aux Haudères et le deuxième à Evolène, dans la zone de transit et d’arrivée. Les départs de toutes les catégories adultes seront donnés en même temps, sur le coup de 9h30.

Des cyclistes en guest stars

Depuis quelques années, le nombre de fondeurs augmente rapidement et la discipline attire désormais des adeptes d’autres sports d’endurance qui y trouvent une alternative idéale pour s’entraîner en hiver, comme le résume parfaitement Steve Morabito, ancien coureur professionnel et président de la fédération valaisanne de cyclisme : « Pour moi le ski de fond est une belle découverte. Alors que les routes du Valais sont gelées, ce sport offre un super complément pour préparer la saison cycliste ».  Des cyclistes qui se réjouissent également de retrouver la compétition, comme l’explique Arnaud Rapillard, spécialiste de VTT marathon : « Le Nordic Trophy est inscrit à mon calendrier depuis longtemps. J’ai hâte de me mettre à bloc et de retrouver le goût du sang dans la bouche ».  La Haut-Valaisanne Stefanie Zahno, vainqueur de la dernière édition du Grand Raid BCVs au départ d’Hérémence est du même avis : « L’Evolène Nordic Trophy est l’occasion idéale de remettre un dossard et je me réjouis de découvrir cette course ».

Steve Morabito, l’ancien coureur pro prêt à remettre un dossard!

La troisième étape du Net+ Nordix Trophy pour les enfants

Les enfants ne seront pas en reste, puisqu’ils auront droit également à un tout nouveau format de course, un KO sprint en style classique. Après un prologue avec des départs chaque 15 seconde, les jeunes s’affronteront dans un système de semi-finale et finale par groupe de 6. Pour Fabian Bieri, chef nordique à Ski-Valais, ce nouveau format permettra aux jeunes de découvrir le ski de fond sous un autre angle : « Plus dynamique et avec des sensations forte assurées, cette course permettra aux jeunes de se mesurer sur un parcours très ludique et varié, qu’ils auront l’occasion d’apprivoiser au fil des tours ». Les premiers départs seront donnés à 10h30.

Les jeunes seront à nouveau nombreux sur la ligne de départ à Evolène

Les inscriptions sont ouvertes sur le site internet www.evolene-nordic-trophy.ch jusqu’au mercredi 2 février. Pour les retardataires, les inscriptions sur place seront encore possible dès 7h30 au centre scolaire d’Evolène dimanche matin.

Capture

Le choix du VTT idéal pour le Raid Evolénard

Le 26 mai dernier, nous avons demandé à Christoph Sauser, légende du VTT suisse, de nous donner des conseils pour un choix de vélo gagnant pour le Raid Evolénard et les Championnats d’Europe. Voici ses conseils !

Hardtail ou full suspension

Pour une course comme le Raid Evolénard avec autant de montées (3900hm pour 76km pour les hommes élites), un hardtail est définitivement l’option à privilégier. Le parcours de la course comporte beaucoup de longues montées sur des routes de gravier et des descentes raides et techniques, ce qui rend l’économie de poids sur le vélo très importante pour être compétitif. Bien sûr, ce conseil s’adresse aux coureurs qui cherchent à gagner ! Si vous roulez pour profiter des descentes amusantes ou si vous ne voulez pas que votre corps soit détruit après la course, utilisez plutôt un fully !

Foto Martin Platter
Utiliser un dropper ou ne pas utiliser de dropper ?

Lors des courses XCO WC qui ont eu lieu plus tôt en mai, nous avons vu l’introduction de dropper posts sur presque tous les vélos pour faciliter les descentes techniques. Même des coureurs très doués techniquement comme Nino Schurter ont maintenant un dropper sur leur vélo. Il s’agit d’une caractéristique bienvenue pour votre vélo pendant le Raid Evolénard, même si tous les coureurs n’en auront pas, car le poids supplémentaire de 200-300 g peut faire la différence au plus haut niveau.

Foto Martin Platter
Choix et pression des pneus

Le choix des pneus est une chose que les coureurs décideront pendant le week-end de course en fonction de l’état des pistes et de la météo ! D’une manière générale, la tendance est aux pneus un peu plus larges dans le milieu du VTT : les largeurs de 2,3″ ou 2,4″ ne font pas exception ! Au Raid Evolénard, vous pouvez être sûr que même par une journée ensoleillée, certains des sentiers de montagne seront humides, il est donc important d’avoir suffisamment de profile sur le vélo. Une configuration avec un pneu plus cagneux à l’avant et un pneu avec une meilleure résistance au roulement à l’arrière peut être une bonne option, mais tout est à revoir pendant le week-end de course. Il est également important de vérifier la pression des pneus sur le parcours de la course : jusqu’où pouvez-vous descendre la pression sans risquer une crevaison ?

Un des endroits qui restent souvent humides…
N’oubliez pas… les vêtements !

Un aspect que nous ne pouvons pas négliger est le choix des vêtements ! Consultez les prévisions météorologiques pour être sûr de vous habiller correctement pour la course ! Les conditions à Evolène à 1300hm peuvent être très différentes de celles à Béplan à 2500hm, alors assurez-vous de ne pas perdre la course avec l’hypothermie !

Pour plus de détails, regardez la conversation en direct ici.

Session en partenariat avec Horizonte Coffee et Songo.info

Rejoignez-nous pour des sessions sur la nutrition et l’entraînement avec Ariane Lüthi le 2 juin et sur la préparation et les tactiques de course avec Urs Huber le 9 juin et inscrivez-vous au Raid Evolénard de cette année !


livXP

Raid Evolénard, les champions suisses révèlent leurs secrets!

Le Raid Evolénard va accueillir les championnats d’Europe VTT marathon les 19 et 20 juin prochain dans le Val d’Hérens. Pour permettre aux amateurs de VTT de profiter au maximum de cette édition spéciale, les organisateurs vont proposer ces prochaines semaines de nombreuses expériences sur la plateforme LivXP, dont le but est de mettre en contact fans et athlètes. Série de webinaires, package spéciaux pour découvrir la région, séjours à gagner, produits signés par les champions, il y aura de quoi satisfaire tout le monde. Et si ce n’est pas le cas, vous avez également la possibilité de nous faire part de vos suggestions !

Une série de vidéos pour découvrir le Raid Evolénard

La pandémie de COVID-19 puis la neige qui persiste sur le parcours continuent de rendre la reconnaissance du tracé difficile. Pour y remédier et permettre aux coureurs de se familiariser avec le parcours, les organisateurs ont mis sur pied une série de trois séances vidéo. La légende du VTT suisse, multiple champion du monde et médaillé olympique Christoph Sauser, ouvrira cette série le 26 mai de 20h à 20h30. Sauser, qui a eu l’occasion de faire le parcours lors des trois dernières éditions se focalisera en particulier sur le choix optimal du VTT par rapport aux exigences du parcours. Ariane Lüthi et Urs Huber, qui se sont imposés en Valais à plusieurs reprises lui succéderont le 2 mai et le 9 mai pour parler de la préparation et de la gestion de la course. Ces séances sont ouvertes à tout le monde et gratuites. Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà s’enregistrer sur LivXP pour transmettre leurs questions !

Des packages découvertes

Pour permettre aux participant de profiter au maximum de leur séjour et de leur donner envie de revenir en Valais, les organisateurs proposent également un package découverte à un prix imbattable de 30.-. Ce package donnera droit à une raclette et une boisson Lattesso une fois la ligne d’arrivée passée, et offrira également la possibilité de prendre part à une activité surprise offerte par Evolène-Région Tourisme. Et pour découvrir la région sous une autre forme, le package contient également une journée de ski dans un des domaines de la région (Espace Dent Blanche, Télé Mont Noble, Télé-Nendaz).

Un magnifique séjour Anako Lodge à gagner!

Et surtout, toutes les personnes qui vont acheter ce package prendront automatiquement part au tirage au sort pour remporter un séjour pour quatre personnes à Anakolodge du 2 au 5 juin, durant lequel ils auront l’occasion de découvrir le parcours avec l’ancien champion belge Frans Claes, 8ème lors des derniers championnats du monde VTT marathon.

De nombreuses autres surprises à venir !

Ces prochains jours, de nombreuses autres offres vont venir s’ajouter à ces expériences. Packages pour enfants, séjours le weekend de la course, rencontre avec les athlètes, les organisateurs vont continuer à faire preuve d’imagination pour vous faire vivre une magnifique édition 2021 du Raid Evolénard ! Et si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi nos offres, LivXP vous donne également la possibilité de faire des vœux, qu’on s’efforcera bien sûr d’exaucer !


raid-evolènard-2017-135-copyright-jan-geys-2vojomag-1

Le Raid Evolénard 2021 et les championnats d’Europe auront bel et bien lieu

A six semaines de la manifestation, une chose est sûre, le Raid Evolénard aura bel et bien lieu. Et si de nombreux détails doivent encore être réglés, la plupart des points importants sont clairs. Que vous soyez un coureur élite qui veut participer aux championnats d’Europe, un populaire qui veut prendre part à la Garmin Bike Cup, un jeune qui se prépare pour la Raiffeisen Kids Cup ou un spectateur, vous allez trouver la plupart des réponses à vos questions dans notre programme de la manifestation !

[dflip id= »12258″][/dflip]

Pour résumer la situation, la course se fera sous forme allégée, sous le principe « Ride & Go home ». Pas d’infrastructure, pas de cantine, pas de douche ; après la course les coureurs devront rentrer chez eux et les spectateurs ne seront pas admis dans les zones de départ et d’arrivée. Aucune inscription ne pourra être faite sur place et les dossards seront envoyés directement aux coureurs. Un bureau de courses sera à disposition avant tous pour les coureurs étrangers, qui pourront y retirer leur dossards, ou pour résoudre des problèmes de dernières minutes. Tous les coureurs dès 12 ans devront se soumettre à des tests COVID-19 pour pouvoir prendre le départ.

Les courses élite des championnats d’Europe pourront se dérouler avec des normes en amont plus strictes mais sans trop de contraintes le jour même puisqu’elles font partie du sport performance permettant de maintenir le programme de ces courses inchangé pour le moment. Les catégories master des championnats d’Europe seront limitées à 15 coureurs, pour suivre les règles actuelles. Les organisateurs ont bon espoir que ce nombre augmente rapidement.

Du côté de la Garmin Bike Cup, les départ des catégories adultes sont également limité à 15 personnes par départ pour le moment. Le lieu de départ a été déplacé en dehors du village pour assurer un flux unidirectionnel et minimiser les interactions entre coureurs des différentes catégories. Les catégories juniors et cadettes partiront du même endroit, mais sans restriction de nombre.

Pour les enfants qui participent à la Raiffeisen Kids Cup, le nombre de participants ne sera pas limité, mais le nombre d’accompagnants sera fortement restreint. Les départs auront lieux comme d’habitude à l’Hérens Arena dès 13h25. Une page FAQ a été mise en place ici pour vous tenir au courant de l’évolution des mesures à suivre. N’hésitez pas à nous écrire si vous avez d’autres questions !